Comment se comporte le plancher en bois
Quel parquet ? Parquet traditionnel ou technologique ?
Pose, flottante ou collée ?
Finition vernie ou à huilée ?

Quel parquet ?
Parquet traditionnel
ou technologique ?

TRADITIONNEL                      TECHNOLOGIQUE


Les planchers en bois aujourd’hui disponibles sur le marché sont tellement nombreux, différents dans leurs dimensions, bois et finitions, qu’au début il est facile d’être désorientés. Il faut en particulier, éviter de se laisser guider par des critères uniquement esthétiques. Le plancher en bois est indiscutablement recherché pour sa capacité à offrir beauté et bien-être, mais il ne faut pas oublier le fait qu’il s’agit aussi d’un composant technique du logement, à évaluer sur la base de facteurs tels que la stabilité dimensionnelle, l’épaisseur totale disponible et la résistance thermique. C’est pourquoi une première importante distinction doit être faite entre le parquet traditionnel et le parquet technologique.


PARQUET TRADITIONNEL

STABILITÉ
***
DURÉE
***
PRATICITÉ
*
ESTHÉTIQUE
***


Dans le parquet traditionnel, chaque lame est constituée d’un simple élément en bois massif, privé de toute mesure destinée à en améliorer la stabilité. Ce qui peut représenter un avantage pour un meuble antique, est en revanche une limite technologique pour un plancher en bois, où le massif est synonyme aussi de tensions et de mouvement. L’absence d’équilibre rend en effet le parquet traditionnel particulièrement sensible aux variations d’humidité et donc plus soumis à la déformation. Avec des lames plus grandes, ce comportement a toutefois tendance à s’accentuer. Avec le risque d’une fissuration évidente, ou bien d’un soulèvement dans les cas les plus extrêmes. C’est pourquoi son utilisation est déconseillée avec le chauffage au sol et dans des contextes sensibles.


PARQUET TECHNOLOGIQUE

STABILITÉ
*****
DURÉE
*****
PRATICITÉ
*****
ESTHÉTIQUE
*****


Le parquet technologique est réalisé à 100% en bois. Il s’agit toutefois d’un produit plus complexe au niveau de la fabrication, où chaque composant est conçu pour exercer au mieux sa propre fonction. Le meilleur rendu esthétique est confié à la couche apparente. La tâche d’assurer stabilité et équilibre à la lame est en revanche attribuée à la couche du support. Le parquet technologique, en plus de présenter des avantages évidents concernant la stabilité dimensionnelle et la résistance aux variations d’humidité, permet aussi d’avoir des lames de grandes dimensions, de même épaisseur. Cela au bénéfice de l’esthétique et de la technique. Comme cela apparaît évident dans des interventions de rénovation ou des applications sur supports chauffants.